Le Conseil des Ombres - RolePlay

Forum de la communauté RolePlay du serveur officier Conseil des Ombres - Jdr/JcJ
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Horde] Jergal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jergal
P'tit nouveau
P'tit nouveau
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: [Horde] Jergal   Mar 9 Aoû - 18:37

Prénom : Jergal
Nom : Inconnu
Age : Inconnu
Race : Réprouvé
Lieu d'habitation : Inconnu
Metier : Soldat de la horde, détachement ComeGetSome

De nos jours, dans la salle d'opération du Bastion Come Get Some.

-Bon OK, préparez le, mettez le la, sur la table d'opération.... Alors, qu'est-ce que vous en pensez ?
-*grogne*
-A ce point la ?
-Rah mouai, l'est en sale état !
-Précisez bon sang ! c'est réparable ou pas ?!?
-On va essayez, les réprouvés sont des durs a cuirs mais la ....
-Bon, faites au mieux, on a b'soin de troupes pour notre armée, même si il manque des bouts, tant que ca peut porter une épée ca m'ira !
-D'accord m'enfin, faut p'tete pas trop rêver non plus, c'est un ancien serviteur d'Arthas, un chevalier de la mort... D'accord leurs affinité avec la mort est plutôt propice a tout ca mais bon ... Bon maintenant laissez moi de l'air, un militaire dans ma salle d'Op, ca a tendance a m'énerver !
-Je vous laisse Monsieur le scientifique, et tachez de prouver que vous servez a quelque chose !

La salle d'opération du gobelin était tout a fait piteuse, les murs moisi, d'énormes taches de sang sur le plafond, des bouts de membres de toutes races confondus étaient placés dans des bacs, baignant dans un jus poisseux.
Les outils servant aux opérations étaient rouillés, ainsi que les pseudo-attèles et autres ustensiles en métal forgé.
Soignefort était le toubib'en'chef de cette section gobeline, il était souvent sollicité par les généraux pour des "réparation" en tout genre, mais cette fois-ci c'était différent, l'armée avait besoin d'un chevalier de la mort... Mieux, elle avait besoin d'un chevalier du sang et de l'impie.


-Alors heu ... il est encore vivant ?
-Oh oui, les réprouvés sont dur a tuer, il reste toujours une petite lueur de .... je vais pas dire "vie" mais bon, ce qui anime les réprouvés est dur a faire disparaitre. *ricanne*
-Ok Toubib', et donc je fais quoi moi ?
-Alors, la première chose, c'est de stimuler un peu tout ca hein, c'est un ancien serviteur du roi-liche, il va donc falloir se servir de la caisse la bas, va m'la chercher !

Le petit gobelin apprenti alla chercher une caisse en bois, poisseuse, d'ou s'échappait quelques vers...

-Alors heu, voila, je l'ouvre ?
-Non tu la jette .... bien sur que tu l'ouvre, allez dépêche toi !

L'apprenti ouvrit la boite qui était en fait, pleine de vers dégoutant et grouillants.
Elle etait séparée en trois compartiment.


-Donc ! plonge ta main dans le premier compartiment, et dit moi ce que tu sens.
-Rah c'est dé.... euh ..... c'est spécial ! Attendez.... Ca brule la d'dans !
-*soupir* Oui, enfin non, ca brule de froid, c'est ca ?
L'apprenti sortit sa main toute bleu, frigorifiée et tentait de la réchauffer avec son autre main.
-Ce sont des vers de givre, ils ont un pouvoir givrant tres puissant, ce ne sont pas eux dont nous avons besoin, passe au compartiment suivant !
-J'espère y trouver quelque chose de moins douloureux quand même !
-Aller, dépêche toi ...

L'apprenti plongea sa main dans le second compartiment, très gluants, baignant dans un jus non-identifié.
En sortant sa main, il se rendit vite conte que le compartiment baignait dans le sang.

-Vers de sang ? c'est ca ?
-Quelle perspicacité ! Dit le Toubib en ricanant. Met en moi de coté dans ce p'tit bol ! Et passe au dernier compartiment !

En plongeant sa main, rien de spécial, une légère couleur verdâtre émanait de cette espèce de vers.

-Voici les vers infectés, parfait, ils sont porteurs de bien des maladies, un conseil, ne les gardez pas trop prés de vous.
-Et donc nous allons faire quoi de tous ces vers ?
-Et bien, on va les injecté dans cet organisme, réveiller tout ca, et on passera plus tard a tous ce qui est plus pratique, réparer bras, jambes, renforcer tout ca pour que ca tienne quoi !

Les deux gobelins firent du bon travail, ils purent réparer toutes les parties osseuses pour en faire un être complet.
C'est ainsi que le corp de Jergal, se releva pour la troisième fois.


PREMIÈRE RÉSURRECTION
-Debout soldat !

Mes yeux s'ouvrirent avec difficultés, je ne savais absolument pas ce qui se passais, mais une impression de déjà-vu m'intriguait.
Ce n'étais pas la première fois que je me relevais suite a ma ... mort si on peut dire. Je me rappelle parfaitement de la première fois, a cette époque je répondais au nom de Myrkul ... je vivais dans la cité de Hurlevent, au sein de l'alliance des Hommes. J'étais soldat.
A ma mort, suite a une bataille perdue, un sorcier réprouvé récupéra mon corp en piteux état et réussi a finaliser ma première résurrection.
Il me nomma Jergal, en l'honneur d'un sois-disant intendant du palais des divinité du trépas.
Ma loyauté envers les hommes pris fin quelques années apres cet évenement. Je vivais tel un esclave a la solde des armée mortes-vivantes, qui finirent par me convaincre, certes sous les coups, que ma mort etait en fait une bénédiction, que les hommes se servaient de moi comme de la chair a canon pour assouvir leurs ambitions cachées et malsaines.
D'après mes tourmenteurs, la grande Horde a des ambitions sanguinaires et conquérantes, mais elle a au moins la décence de l'admettre ! Les Hommes eux, manipule et profite des esprits faibles, afin de dominer.
L'honneur est a la horde, et on gagne son honneur en prouvant sa valeur, l'épée a la main

Je ne résumerai pas ici cette période, la voie de guerrier ne me réussi guère plus en tant que réprouvé qu'en tant qu'homme, et je fut finalement abattu sur les terres arctiques du Norfendre, au pied de la Citadelle de la Couronne de Glace.
Ma vie n'étant qu'une suite d'épreuves pour la plupart ratées, s'accrocher a ce qu'on appelle la vie était en fait de plus en plus dénué de sens.
Mes yeux finirent par se fermer, définitivement... Enfin, je l'esperais presque.



DEUXIÈME RÉSURRECTION

-Aller soldat ! du nerf ! vous m'entendez ?
-Oui ... Je n'y vois rien ...
-C'est normal, c'est la lumière, ca vous passera ! Soldat .... Jergal c'est ca ?
-On me nomme ... ainsi oui ...
-Membre de la faction des réprouvés et plus récemment, initié de la lame d'ébène, ancien serviteur du roi-liche ?
-Ch...evalier... de la lame d'éb....ène...
-Un chevalier, bha voyons ! Arthas t'as formé oui ou non ?
-Le Parjure nous a transmis son héritage magique et physique, mais nous sommes tous libres de nos actes... Je suis mort en Chevalier de la Lame d'Ébène libre. *Jergal fit une pause, quelque chose lui faisait tres mal dans la poitrine*
-Et bien sur, vous n'avez aucuns documents, aucunes reliques, rien ne justifiant votre appartenance a la Lame d'Ébène ?
-Folie ... Les troupes du Parjures n'auraient pas daignées vous adresser la parole ...
-On vous a trouvé dans les Maleterres avec d'autres chevalier de la mort, vous étiez le seul que nous puisions ressusciter, les autres étaient ... enfin il y avait trop de morceaux ... Que vous rappelez vous ?
La douleur dans ma poitrine fut si intense, je m'évanouissais.


Une voie résonnait dans ma tête, comme un écho sans fin, incompréhensible...
Je ne voyais rien, que de l'obscurité mais ressentais une sorte de faim, quelque chose clochait, quelque chose en moi, avait faim...
La voie s'éclaircit jusqu'à ce que je puisse la comprendre. Une voie incroyablement noire et monstrueuse, gutturale, terrorisante...


-L'alliance et la Horde sont compromise. Leurs querelles incessantes n'ont plus de raison d'avoir lieu. Mon pouvoir va bientôt déferler sur ce monde dont la fin est proche. Maintenant, ton âme m'appartient Jergal, a jamais tu seras mon esclave ! Je te fais chevalier de la mort ! En mon nom, va te battre !


Toute cette période est très flou, je me rappelle vaguement de cette faim en moi, dévorant le pouvoir des runes que le Parjure m'avais transmis. Jusqu'à ce jour précis, ou les hauts dignitaires de l'Alliance et de la Horde frappèrent directement le Sombre Roi chez lui, dans les terres aux abords de l'Archerus. Il avait atteint un pouvoir trop grand et les troupes qu'il formait étaient trop dangereuses, il fallait exorciser se pouvoir de domination qu'il exerçait sur les Chevaliers de la mort.
Cette histoire est bien connu de tous de nos jours, le jour ou les chevaliers de la mort eurent leurs esprit libérés et le choix de rejoindre la faction de leurs choix afin de lutter ensemble contre le fléau. Le roi-liche lui, s'échappa et jura de se venger.
Ainsi naquirent les Chevalier de la Lame d'Ébène.

Malheureusement, et comme a mon habitude, la chance me manquait et je fut très grièvement blessé pendant la bataille finale. Les soigneurs eurent beau reconstituer mon corps, mon esprit n'étais manifestement plus prêt a renaitre, je tombais dans le coma pendant une dizaine d'années...

Mais un chevalier du givre est comme l’hiver, il revient toujours.


a suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Horde] Jergal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rp coté horde
» Tenue d'un Conseil de la Horde
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» [IDÉE GUILDE HORDE] Entreprise apothicaire
» [Côté Horde => Neutre] La Coalition Kaboum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil des Ombres - RolePlay :: La Cour des Nobles :: Registre des Citoyens-
Sauter vers: